Les Plapids, une ambiance de folie chez l’Bînde du pavé

” Les Plapids, une ambiance de folie chez l’Bînde du pavé ”

Comment parler de folklore ou de carnaval du Centre sans évoquer la société royale des Gilles ” Les Plaplids “…
Deux membres vont parler, deux figures connues de tous, et en plus d’être Gilles aux Plapids, j’apprends qu’ils sont cousins éloignés. Leur passion pour le folklore ne s’arrête pas là, ils sont porteurs de caisse dans de nombreux carnavals. Comme je leur ai dit, je ne m’attendais pas à tant de points communs, et toujours sur le ton de l’humour je remarque et leur signale une différence essentielle entr’eux: ” l’un des deux ne connaît rien au football “, LOL.

Christophe Bernard et Rudy Gilson sont les nouveaux interviewés…
Dès lors, je m’empresse de les questionner et ils vont commencer par nous expliquer leurs parcours.

Rudy, présente toi stp…
R.G: Je suis tombé dedans en étant tout bébé, mon grand père était président des Paysans de Leval donc dès mes 9 mois j’ai endossé le costume de Paysans et ce jusqu’à l’âge de 13 ans. A mes 14 ans, j’ai décidé de faire le Gille, déjà aux Plapids et depuis je n’ai jamais arrêté. J’ai d’ailleurs eu en 2020, ma médaille de 50 ans de participations.. Je suis entré très jeune dans le comité comme membre, président des jeunes pendant un an, car c’est chacun son tour. Ensuite comme secrétaire pendant quelques années avant de devenir le trésorier.
Je porte la caisse depuis 1999, Houdeng, Goutroux… Soignies où toi et moi avons d’ailleurs joué ensemble quelques années… Beaumont et Saint-Vaast où là, j’ai eu la chance de jouer de la caisse quelques années également.
En 2020, j’ai eu la chance de porter à Binche… A quand la prochaine…

Christophe, veux tu bien également te présenter stp ?
C.B: En tant que Gille, j ai commencé à l’âge d’un an aux Récalcitrants d’Ulysse, mon père était le président. Petite précision, ce n’est pas la même société qu’à l’heure actuelle.
A partir de ma 15ème participation au carnaval de Leval, je suis arrivé chez les Plapids. Mon grand-père a été président de la société.
L année suivante comme Rudy, j ai été aussi président des jeunes.
Je suis rentré dans le comité également, j ai été vice-président pendant 4 ans. Maintenant je suis redevenu simple membre mais je travaille toujours à chaque activité de la société et en 2020, j’ ai fait mon 47ème carnaval.
J’ ai commencé ma carrière de porteur de caisse à La Louvière sur un quiproquo. Mon ancien voisin qui était batteur de caisse (le frère de Georges Dheulin) et qui faisait mon ramassage, m’a demandé pour porter la caisse, car la société ne voulait plus de son porteur.
Bien sûr, j’avais déjà eu l’occasion de porter lors de quelques ramassages avant lol.
Mes carnavals en tant que porteur sont ou ont été: Binche, Nivelles, Bracquegnies, La Louvière, Carnières, Jemappes, Ecaussines, le Roeulx et Dottignies.

Quelque chose, m’interpelle! Vous indiquez tous les deux avoir étés président des jeunes, en quoi consiste exactement ce rôle?
R.G, C.B: Pendant le carnaval vers l’âge de 15, 16 ans, le jeune sélectionné est en charge de surveiller un peu, les plus petits devant la société. Ce rôle a toujours été pris à cœur par l’intéressé…

Je pense que vous comptez pas mal de Gilles dans la société? Existe t’il des cagnottes?
R.G: On tourne toujours chaque année aux alentours des 100 membres… Il n’y a pas de cagnottes comme à Binche sauf lors de la soumonce en musique, où il y a deux groupes le matin, un groupe qui sort à la viole, et un, en tambours et caisse…

Quelles sont les activités assurées durant l’année?
R.G: Vers la fin avril, nous organisons un quizz musical dans la salle du Cercle, le jeu attire en général entre 16 et 20 équipes de 10 participants. On y retrouve 8 a 10 thèmes de 15 chansons. Une ambiance de folie où tout le monde danse sur les tables, sonorisation assurée par KDance.
Début août… Notre week-end sportif… trois jours… vendredi, tournoi de volley, le samedi jogging officiel du “challenge du Hainaut”, il y a entre 400 et 500 joggeurs. Le dimanche, repas BBQ, environ 120 convives et ensuite en après midi, un petit tournoi de pétanque.
Le premier week-end de Novembre c’est notre traditionnel “week-end gastronomique”. Samedi soir et dimanche midi, plus de 500 repas à servir sur les deux jours… animé par la batterie et la musique le samedi soir. Dimanche, concert apéro Champagne et Ruffus, avec en animation la fanfare des Pelissiers.

Comment se déroule les jours de soumonces et de carnaval?
C.B: La soumonce en batterie, pas de sarrau. Sabots, apertintaille casquette et blouson ou pull de la société, on commence généralement à 14h00.
La Soumonce en musique, on essaye de trouver un thème de costume, comme @Rudy t’a expliqué, le matin il y a un groupe qui sort à la viole et l autre en tambours et caisse. On se donne rendez-vous à l école communale vers 14h.
Le dimanche du carnaval, les ramassages commencent généralement vers 5 heures.
Rendez-vous à 7 heures au local pour la remise des médailles avec la ville.
Ensuite on fait quelques cafés et buvettes. Vers 11h30, on fait notre Rondeau à l’école St Martin et vers 12 heures c’est dislocation.
Après-midi, départ du cortège vers 16 heures aux “4 saisons”, cortège qui se finit sur la place St Pierre.
Après une petite heure de repos pour nos musiciens et pour que les Gilles puissent manger et changer leur barette s’il le faut. Puis direction vers le feu d artifice. Après on remonte jusqu’au 4 saisons, et le dimanche se termine.
Le lundi rassemblement à 14h30 au local, début de soirée il y a encore un cortège de nuit et un feu d’artifice.
Après rassemblement au Château Trigalet, on remonte au local en musique et après on danse en batterie jusqu’à 5 heures du matin environ…
Puis on ramène les derniers gilles…
Pour le raclot du mardi, on essaye de trouver un tee-shirt original et pas trop cher, rendez- vous à 18 heures ,on fait quelques cafés jusque minuit. On retourne au local et on se sépare de la musique et la batterie.

Justement, quelle est votre musique?
R.G: C’est la musique des “Meurant” avec comme chef Marco Meurant de Leval. On fait tout local nous, lol. Et auparavant c’était les “Tahon”…

Et votre batterie?
C.B: Depuis le début, j ai eu la batterie de Philippe Baudelet devant moi, quand la société de mon père a arrêté, ils sont partis directement aux Plapids. Et moi j’ai toujours eu la chance d’ avoir Philippe Baudelet à la maison.
Aujourd’hui, le chef c’est Georges Dheulin. Tous les membres de la batterie sont des vrais amis avant d’être nos tamboureurs, et il y a énormément de complicité entre nous et eux!

Quelle est la particularité de votre société? Vous pouvez répondre tous les deux.
R.G: C’est une vraie famille, il n’y a pas de clans au carnaval, on a une ambiance de feu reconnue par beaucoup dans l’entité…

Qui ne connaît pas Les Plapids de Leval, lolll!!!
C.B: L’ambiance est très familiale, et toutes les personnes qui ont fait une Soumonce ou le Gille chez nous, le disent.

Vous êtes un des rares carnavals à avoir eu lieu cette année, n’est ce pas?
R.G: Et oui, nous avons eu cette chance. On parlait déjà Corona Virus, mais il n’y avait pas encore de confinement. On a fait le raclot le mardi et, le mercredi, la nouvelle tombait.. La saison carnavalesque était terminée…

2021 sera une année noire au niveau folklore, le moral dans tout ça?
C.B: Je pense que l’on est tous déçu et moi en premier, mais c’est la santé avant tout!
R.G: Moi perso, bin on s’y attendait… donc pour l’instant ça va…
Maintenant quand ce sera le moment, ça va être autre chose. Déjà Binche… et puis le dimanche matin de Leval, faudra faire passer la pilule. 💊 💊

Si je ne me trompe pas, vous êtes reconnus pour ne pas rentrer tôt lors de vos soumonces et au carnaval?
R.G: Aux soumonces, il est minimum 4h du matin. Au carnaval, le dimanche minuit. Le lundi, on remonte déjà jusque sur la chaussée en musique, il est +- 2 h et après on démarre en batterie complète pour une passe ou l’autre.
Et ensuite, en route avec un tambour ou deux et une caisse jusqu’au dernier volontaire. Il y a des années où les derniers sont rentrés à 13 h 30… lolll

Parlons de vos moments préférés, des moments à faire découvrir au public qui ne serait jamais venu?
R.G: Pour moi, le plus beau reste le matin et le ramassage…
Mais quand il fait bon à Leval, le cortège du dimanche attire la foule.

Après Binche, Leval est le plus gros carnaval de l’entité…
C.B: Pour moi en tant que Gille, c est le ramassage du dimanche matin quand tu sors de chez toi, la première aubade jouée et voir les pelerines qui brillent au levé du jour.
Maintenant quand il fait bon ce qui est très rare chez nous, le cortège du dimanche c est magnifique!

Il y a encore beaucoup de sociétés à Leval?
R.G: 3 de Gilles ( La Relève, Les Récalcitrants et nous )
1 société de Paysans, 1 société de Pierrots, 2 sociétés de fantaisie (Les Gais Lurons, et les Bons Vivants ).

Existe t’il une amicale pour gérer le déroulement du carnaval? L’entente est bonne entre sociétés?
R.G: Oui en a une association des présidents, ils se réunissent de temps en temps pour une bonne gestion du carnaval.
Dans l’ensemble, on peut dire qu’il y a une bonne entente entre les différentes sociétés.

Comment s’annonce le futur aux Plapids?
C.B: On espérait fêter les 75 ans de la société en 2021…
R.G: Ici en 2020, on a fait une bière. 600 bouteilles de parties, on va recevoir notre second brassin…
2021 sera malgré tout, l’année de notre 75ème anniversaire, donc à creuser…
Et puis, il faut toujours trouver de nouvelles idées pour faire rentrer un sou en caisse, lolll. C’est le trésorier qui parle… lolll

Merci à vous deux pour cette belle présentation. Je conseille aux amateurs de folklore, d’aller suivre à l’occasion cette magnifique société. Vous y verrez des Gilles respectant les traditions, des Gilles qui aiment danser devant leur batterie et qui en redemandent sans cesse. Avec cette particularité supplémentaire de compter dans leurs membres, des musiciens et tamboureurs que tout le monde connaît et suit dans les autres carnavals. L’ambiance est vraiment unique chez les Plapids…

https://www.facebook.com/groups/35118920403

https://www.lesplapids.be/

Laisser un commentaire